Cécile

Cécile

Australie, Nouvelle-Zélande

  • Professionnelle du tourisme depuis plus de 15 ans
  • Experte sur l’Océanie depuis 15 ans
  • A sillonné l’Australie lors de nombreux voyages
  • A organisé son Voyage de Noces en Nouvelle Zélande & dans les îles Fidji

Ton histoire avec l’Australie et la Nouvelle Zélande ?

C’est d’abord une rencontre avec une famille franco-maorie habitant en Italie. J’ai passé 2 ans à leurs côtés dans le cadre professionnel. J’ai adoré me laisser raconter l’histoire et la culture de leur pays. Me mariant quelques mois après, je suis donc partie en Voyage de Noces aux iles Fidji et en Nouvelle Zélande pendant 1 mois. De retour en Italie puis en France, j’ai commencé à me spécialiser sur cette destination très particulière : « la Terre au long nuage blanc », la terre des All Blacks, le pays de kiwis. Puis mon frère est parti s’installer en Australie où il est resté 13 ans. Je me suis, moi aussi, envolée à la conquête de « Downunder » et ai découvert un nouveau peuple mystique, les aborigènes. Fabuleuse rencontre et moments inoubliables de Melbourne, à la Grande barrière de Corail, au Territoire du Nord, Centre Rouge et la région de Perth. J’y suis retournée plusieurs fois depuis et je pourrais vous guider dans les 4 coins de ce grand continent.

Quelques souvenirs impérissables :

En Australie ? Le camping dans le Centre Rouge, s’endormir sous un inoubliable ciel étoilé comme plafond de chambre pour se réveiller seule au monde à l’aube et admirer les couleurs incroyables d’Uluru, rouge, orange ocre… Un réveil extraordinaire… La magie d’Ayers Rock et du désert australien dont les couleurs varient selon la position du Soleil. En Nouvelle Zélande ? Avoir parcouru les routes de l’ile du Sud en longeant des lacs pendant des heures sans rencontrer une seule personne – ah si ! des moutons … des milliers de moutons. Être partie me promener à cheval paisiblement dans un décor digne de films à grand spectacle : les montagnes de Glenorchy, pendant que mes amis s’apprêtaient à sauter en élastique à Queenstown, capitale des sports extrêmes. Partager un « Hangi », plat traditionnel maori à Rotorua et se relaxer dans les eaux thermales des bains polynésiens de cette ville « fumante et sulfureuse ».

Un souvenir à rapporter :

D’Australie : Tout ce qui touche l’art rupestre aborigène : des peintures immenses colorées aux sculptures en passant par de simples bijoux, les digeridoos ou les traditionnels boomerangs. Retrouvez ces motifs identitaires de l’Australie, par exemple, au « Central Aboriginal Art Store » à Alice Springs. Dans certaines galeries vous pourrez rencontrer les artistes et les observer au travail. De Nouvelle Zélande : Au pays des kiwis, vous pourriez ramener tout ce qui est à base de kiwi : du savon, de la liqueur ou de la crème rajeunissante ; ou encore bien des articles en laine Merinos, mais ce que je préfère ramener avant tout, c’est la jade ou Pounamu en maori. Principalement verte, mais parfois bleue ou noire, les maoris la trouvent dans les rivières de l’ile du Sud et la considèrent comme une pierre spirituelle : on raconte qu’offrir un bijou en jade à une autre personne revient à lui offrir une partie de son âme.

Ma sélection